Actualité

Actualité, mars 2018, une mauvaise nouvelle: le rapport sur l’école maternelle délivré au Premier ministre.
http://www.strategie.gouv.fr/sites/strategie.gouv.fr/files/atoms/files/fs-na66-maternelles-15mars2018.pdf
Extraits de Un nouvel âge pour l’école maternelle ? France Stratégie, Premier ministre, mars 2015:

« Des mesures ont été engagées à partir de 2013 pour éviter une focalisation exclusive sur la préparation du devenir scolaire de l’enfant : cycle propre à la maternelle, nouveau programme adopté en 2015 qui insiste sur la progressivité des apprentissages et rééquilibre la place donnée à la préparation à la lecture, nouvelles modalités d’évaluation avec un « carnet de suivi des apprentissages » distinct du livret de la scolarité obligatoire. On peut toutefois s’interroger sur leur impact effectif, dès lors que les modalités d’organisation de l’enseignement n’ont pas été modifiées (structure et taille des classes, formation des enseignants, etc.). »

« Le programme 2015 fait une place nouvelle à cette conception large des compétences, en reconnaissant comme nécessaires à la construction de l’élève des acquisitions telles que l’attention, l’anticipation, la planification ou l’inhibition. Cependant, ce nouveau programme — aux dires mêmes d’acteurs de terrain qui l’ont accueilli avec satisfaction — nécessite une expertise pédagogique difficile à mobiliser par les enseignants habitués à des programmes davantage centrés sur la préparation explicite des apprentissages scolaires. »

On remarquera que le Programme 2015 est jugé comme allant dans le bon sens… mais..
– sans effet réel (il est en vigueur depuis 2 ans!!)
– trop difficile à appliquer (sauf que le ministère a toujours dit au groupe de travail de rédaction de ce programme qu’il serait suivi de formation spécifique, au plan national, pour les formateurs!).
On se fait du souci pour la survie de ce Programme…

———————————————————-

Actualité, janvier 2018, une bonne nouvelle: la partie « Littérature de jeunesse » des outils d’accompagnement au Programme sur Eduscol.
Enfin un chapitre à la hauteur de l’enjeu, l’entrée dans la culture écrite. Même si c’est toujours aussi difficile de s’y retrouver avec des textes très longs et des liens nombreux, l’essentiel est bon pour les enfants et donc bon pour les maîtres.
J’apprécie la mention d’éléments culturels qui m’ont mobilisée dès les années 90: l’importance des « stéréotypes » chez les personnages, dans les cadres d’univers, dans la construction des histoires (car avant de « déconstruire » il faut avoir construit, don’t forget), l’importance des différentes manières de présenter un livre aux enfants, l’importance de l’adaptation des ouvrages aux enfants.
On remarquera cependant le peu de références pour les très jeunes enfants dans la liste officiel.
Mon seul regret:  si je suis en REP, je ne trouve pas ce dont j’ai besoin pour aider les enfants prioritaires dans ce domaine.

————————————————-

Actualité, 29 août 2017, une proposition ministérielle:
Parler, comprendre et être compris. Les enseignements de l’école maternelle incitent à travailler progressivement le langage dans toutes ses dimensions, à l’oral comme à l’écrit. L’un des objectifs essentiels est que tous les élèves découvrent le principe alphabétique et disposent d’une conscience phonologique suffisamment solide pour envisager l’apprentissage de la lecture dans de bonnes conditions. La variété et la richesse du lexique contribuent à la réalisation de cet objectif.
Certes l’intention est bonne. Mais l’activité langagière ordinaire (parler, comprendre et être compris, oui oui) ne permet en aucun cas ni de découvrir le principe alphabétique, ni de « disposer » d’une conscience phonologique. Le niveau langage renvoie à la relation d’un sujet au DIRE. Le niveau principe alphabétique et conscience phono renvoie au niveau non-signifiant de la langue. D’ailleurs, ça nous arrangerait bien de donner raison au ministre, tous les parleurs seraient de grands linguistes…
Et puisque l’air du temps veut qu’on justifie les choix de politique éducative « scientifiquement », ces 2 types d’activités, langage et  phono,se retrouvent dans les 2 voies de la lecture que montrent les IRM (Dehaene, en ligne, Collège de France). Scientifique.